Mitigeur douche : À quelle hauteur le placer

Mitigeur douche : À quelle hauteur le placer ?

Le mitigeur douche est un composant essentiel de l’installation des robinets de votre douche. Il rend esthétique l’apparence de votre douche. Si vous avez entendu parler de cet accessoire et que vous cherchez plus de détails, ceci va vous intéresser. Que devez-vous savoir sur le mitigeur douche ? À quelle hauteur le placer ? Découvrez dans cet article, l’essentiel.

Ce qu’il faut savoir sur le mitigeur douche

Le mitigeur douche est un dispositif qui se retrouve dans la plupart des installations sanitaires d’une douche. En effet, c’est un robinet mélangeur doté d’une seule manette qui sert à régler la proportion et le débit de l’eau chaude et de l’eau froide.

Précisément, un mitigeur douche aide à régler distinctement le débit et la température de l’eau quand vous prenez votre bain. Il est doté de technologies révolutionnaires favorisant confort et fonctionnalité à la salle de bain.

En outre, le mitigeur douche se distingue du mélangeur. En effet, ce dernier est aussi un robinet, mais à deux têtes. L’une est destinée pour l’eau froide et l’autre pour l’eau chaude.

Par ailleurs, il existe différents types de mitigeur. Selon votre convenance et vos moyens, vous pouvez décider ce qui vous caractérise le plus. En faites, quels sont les différents types de mitigeur qui existent ?

Les types de mitigeur 

Aujourd’hui, les robinets smart ont supplanté les mélangeurs. Il existe d’ailleurs dans les salles de robinetterie deux types de mitigeur douche que sont le mitigeur classique et le mitigeur thermostatique.

D’ailleurs, au cours des travaux de rénovation, des couples hésitent toujours entre ces deux mitigeurs. Mais pourquoi ? En effet, tout tourne autour de leurs avantages et de leurs inconvénients. Voici à la suite les détails à prendre en considération.

Ce qu’il faut savoir sur le mitigeur classique

Le mitigeur classique est aussi appelé mitigeur mécanique. Il est connu pour être le modèle le plus connu, car il est très facile d’usage. Son usage se fait manuellement.

En effet, pour avoir de l’eau il suffit d’orienter la manette, soit vers la gauche ou la droite, ou encore le laisser au milieu. Cela dit, si vous cherchez de l’eau froide pour vous baigner ou faire quoi que ce soit, il faut tourner la manette vers la droite. Dans le cas où vous voulez de l’eau chaude, orientez vers la manette vers la gauche. Du coup pour de l’eau tiédie, il suffit d’ajuster la manette au milieu.

Le fonctionnement expliqué dans le précédent paragraphe est observable sur tous les modèles de mitigeur mécanique, peu importe la marque de fabrique. Il a beaucoup d’avantages.

Tout d’abord, sa prise en main est simple et facile. Il est très commode d’utilisation. C’est un mitigeur pratique et très pratique même pour les souffrants de rhumatisme dans les mains. En plus, certains modèles sont munis d’un régulateur de température facilitant davantage son usage. Enfin, il est normalement plus accessible et moins coûteux que le mitigeur thermostatique. Il se vend entre 60 et 260 euros

Un seul inconvénient pourtant subsiste, sa consommation en eau est assez élevée. En fait, dans le but de trouver la bonne température, vous devez tourner la manette jusqu’à l’obtention de la température idéale recherchée.

Mitigeur thermostatique : que retenir ?

Le mitigeur thermostatique est une amélioration du mitigeur mécanique. En effet, c’est une version plus performante et plus moderne du mitigeur classique. Il présente des graduations facilitant le débit et le choix de la température de l’eau sortant. Son utilisation est automatique.

Précisément, le mitigeur thermostatique est muni de deux consoles. La première console permet de régler au préalable la température de l’eau. Quant à la deuxième, elle contrôle le débit de l’eau. En fait, ce modèle de mitigeur possède une technologie qui programme la température à fournir selon le besoin de son utilisateur. Tout comme le mitigeur classique, il a aussi ses avantages.

En premier lieu, le confort proposé par ce mitigeur est absolument épatant. En effet, la température de l’eau ne varie pas qu’importe la pression ou le débit d’eau dans la maison. Ensuite, il favorise plus de précisions en ce qui concerne la recherche idéale de température. De plus, à l’inverse de la mécanique, le thermostatique permet de gagner du temps. Ainsi, il évite à son utilisateur les réglages qui se font à tout moment et mémorise même la température pour votre future douche.  

Enfin et très impressionnant, les risques de brûlure sont totalement inexistants et il permet d’économiser de l’eau. Cette fonctionnalité est due au limiteur de débit qui stabilise la pression d’eau. Des deux mitigeurs, il est le plus sécurisant et ne comporte vraiment aucune faille et ceci sur tous les plans. Il se vend entre 120 et 320 euros.

Hauteur normale d’un mitigeur douche

Avant toute future installation, il est important de bien se décider du mitigeur et de la forme que vous voulez. Tout dépend de l’esthétisme que vous comptez donner à votre douche. Ainsi, vous pouvez choisir entre un mitigeur à fixer au mur ou encastrer.

Quelle est la hauteur idéale ou standard d’un mitigeur douche ?

À l’instar des autres pièces de l’équipement de votre douche, les mitigeurs ont aussi des règles d’installation. En respectant ces règles d’installation, vous garantissez un bon fonctionnement des accessoires de votre salle de bain.

Généralement, la hauteur d’installation d’un mitigeur est comprise entre 110 et 125 cm du sol. Mais si vous préférez le maintenir par rapport à une position plus basse du débit de l’eau, fixez le mitigeur à 110 cm.

Par ailleurs, cette mesure peut varier légèrement en fonction de certaines situations. De plus, le pommeau de douche doit obligatoirement être fixé à un niveau compris entre 1,70 et 2 m. Cela dépend également de la taille des membres de la famille.

Si vous choisissez un flexible de douche, optez pour un qui est bien long pour un confort adéquat lors de vos bains. Également, assurez-vous que le flexible est solide.

Dans le cas où vous hésitez, vous pouvez chercher des informations auprès du vendeur de la robinetterie.

Pour quelle raison considérée la hauteur dans l’installation du mitigeur ?

Certaines règles comme la hauteur de la fixation des pièces d’équipement de votre salle de bain doivent être respectées. La raison derrière ce respect des règles est qu’elle favorise une meilleure utilisation. Que ce soit les arrivées d’eau ou l’installation des canalisations, elle sera influencée par cette hauteur. Pour ce faire, il est donc nécessaire de la connaître avant de vous lancer dans vos travaux.

Comment installer un mitigeur de douche ?

Pour installer un mitigeur de douche, vous n’avez pas besoin de grosses compétences en plomberie. Si vous savez bricoler, cela suffit largement. La première des choses à faire est de commencer par arrêter l’arrivée d’eau dans votre salle de bain. N’oubliez pas de garder tout le matériel dont vous avez besoin pour l’installation.

Pour installer la soupape ou l’obturateur de la robinetterie, mettez une entremise au mur. Elle devra être entre les deux montants de la douche au niveau de l’emplacement de la robinetterie. 

Vous en poserez une deuxième au niveau du pommeau de la douche. Ensuite, visualisez bien le sens dans lequel vous devez fixer l’entremise. Elle est généralement précisée sur la soupape.

De plus, pour réaliser une bonne étanchéité au niveau du raccordement, vous pouvez utiliser des joints en téflon. En effet, les joints en téflon représentent une très bonne solution. Important est-il de savoir que le téflon est très adapté aux joints en aluminium, en plastique ou en PVC ? 

En outre, les joints en téflon offrent la capacité de réaliser une meilleure étanchéité. Ainsi, il suffit de l’enrouler en débutant de l’extérieur du filetage, puis de le dérouler ensuite dans le sens contraire.

À lire également  Liner de piscine : Que faire pour l'entretenir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *