Mur de soutènement en traverse de bois : Tout savoir

Il n’est pas évident que toutes les parcelles soient sur une surface plate. Certaines seront sans doute en pente. Ainsi, pour rendre agréable votre jardin, vous pouvez opter pour sa transformation ou son aménagement en une suite de terrasses. Si vous faites le choix d’un soutènement en bois, les travaux seront moins difficiles à réaliser pour vous. Pourquoi faut-il alors réaliser un soutènement ? Quels sont les outils nécessaires à la réalisation des travaux d’un mur de soutènement en bois et quel est son coût ?

 

Quels sont le rôle et l’importance d’un mur de soutènement ?

Vous savez certainement ce à quoi sert un mur de soutènement. Mais il est nécessaire de rappeler aux uns et autres le rôle que joue un mur de soutènement et son importance évidemment. Alors, un mur de soutènement permet de retenir les pierres, le sable ou encore le gravier se trouvant sur un sol en pente. En effet, la terre d’un sol en pente peut facilement s’effondrer lorsqu’il y aura par exemple une intempérie. Le mur de soutènement permet de prévenir cet incident et permet de renforcer le terrain. 

Pour des raisons de sécurité ou encore pour réaliser de nouveaux bâtiments, la construction d’un mur de soutènement s’avère indispensable. Le mur de soutènement permet aussi de réaliser des travaux d’aménagement. Il permet de rendre plat un terrain et de le remettre à niveau. Lors de l’installation de votre mur de soutènement, vous avez la possibilité de créer une terrasse ou un passage d’accès maison. Pour cela, un certain nombre de matériaux sont indispensables pour la réalisation de votre projet.

Mur de soutènement en bois : Étude du sol, un préalable indispensable aux travaux

La première des choses à savoir : un mur de soutènement ne se bâtit pas n’importe comment et n’importe où non plus. Ce mur est construit dans le but de contrer la forte poussée de la terre, du sable et de l’eau. Il n’est pas construit comme une simple clôture. Il doit être par conséquent solide et disposer d’une bonne pour ne pas dire une excellente fondation. En effet, tous les sols ne nécessitent pas le même coût pour les travaux.

Ainsi, si votre sol est par exemple composé d’argile, de vase ou de tourbe, la construction d’un mur de soutènement sera plus compliquée. Aussi, les travaux seront plus coûteux. La construction va nécessiter la mise sur pied de solution exceptionnelle qui permettra de compenser l’instabilité du sol. Il faut préciser que la hauteur d’un mur de soutènement ne doit pas excéder 4 m de hauteur.

Il est utile d’adapter son mur au type de sol en vérifiant sa nature et contrôler la faisabilité de votre dessein. Ainsi, pour réussir votre projet de construction de murs de soutènement, il est recommandé de faire appel aux spécialistes (bureau d’étude du sol) qui sauront, vous donnez des détails sur votre sol.

La préparation du terrain

Généralement, la construction d’un mur de soutènement nécessite des travaux de terrassement. Ces derniers permettent en effet de déplacer la terre, de l’aplatir, et ce, dans le seul but de dégager le terrain avant la pose de votre mur de soutènement. Le coût d’un devis pour des travaux de terrassement ainsi que la préparation du terrain varie en fonction de la configuration de la terre. En effet, par mètre cube, prévoyez un montant compris entre 25 € et 55 € hors taxes.

Mur de soutènement en traverse de bois : le matériel nécessaire

Divers matériels interviennent dans la construction d’un mur de soutènement. Il faut dire qu’il existe plusieurs types de murs de soutènement. Chaque type de mur de soutènement a ses propres besoins quoique certains matériaux se retrouvent partout. Ainsi, pour la réalisation des travaux de votre mur de soutènement en bois, il vous faut les différents matériaux suivants :

  • Le bois : il vous faudra évidemment du bois en quantité suffisante. Le madrier doit être travaillé afin de lui donner la forme que vous désirez. Vous pouvez opter pour n’importe quel type de bois ; pourvu que ce soit un bois résistant pouvant faire le job (demandé conseil auprès des menuisiers).
  • La pierre sèche : la pierre est indispensable pour donner du renfort aux bois.
  • Les briques : le 3ème matériel dont vous aurez besoin, ce sont des briques. Elles vont permettre de faire la terrasse.
  • Le parpaing ;
  • Le gabion avec une structure en fer et acier galvanisé plein de pierres et de graviers.
  • Les buses en bloc de béton ou en béton à bancher, qui pourront constituer un mur de soutènement préfabriqué.

Il faut dire qu’il existe particulièrement des murs de soutènement en bois qu’on retrouve dans les aménagements paysagers. On les retrouve sur des terrains avec une faible pente. Ces murs de soutènement permettent de créer des massifs de fleurs dans les jardins par exemple. Ils sont conçus avec des rondins, des poteaux ou des planches de bois.

Mur de soutènement en bois : Le prix des matériaux

Un mur de soutènement en bois est composé principalement et essentiellement de planches ou de rondins en bois. On peut le retrouver soit en kit ou soit qu’on peut le réaliser sur-mesure en l’adaptant aux besoins de votre projet. Comme nous l’avons dit plus haut, vous avez le choix entre différentes essences de bois (le pin, le chêne, l’acacia) avec un design qui vous plaira.

Sans parler de la préparation et de la pose, vous débourserez une certaine somme pour les matériaux de construction de votre mur. En effet, le coût des matériaux dépendra de la qualité pour laquelle vous avez opté. Cependant, pour un poteau de bois de près d’un mètre de longueur hors pose, vous débourserez environ 10 € voire 20 €. Quant à la planche, le montant est encore plus faible. Ainsi, vous débourserez pour une planche de près de 2 mètres hors pose un montant d’environ 7 € et 14 €. Le coût total de la construction de votre mur de soutènement en bois, dépendra réellement du projet que vous mijotez.

Construction de murs de soutènement en bois : faire appel à un professionnel

La construction d’un mur de soutènement en bois nécessite une certaine expertise. En plus, vous devriez disposer de temps pour le faire, sans oublier que seul, vous n’arriverez pas à le faire. Ainsi, il est conseillé de faire appel à des professionnels lorsque l’on n’a pas l’expertise nécessaire aussi le temps qui est précieux. Confiez votre projet de construction de murs de soutènement à une entreprise spécialisée ou à un artisan spécialisé.

Le prix du devis de la main-d’œuvre pour la réalisation des travaux de mur de soutènement en bois s’avère un peu élevé. Celle-ci nécessite des compétences précises et également un équipement particulier. Le coût du devis pour la pose variera quant à lui en considération de la complexité des travaux. Il peut également varier en fonction de la hauteur du mur de soutènement en bois et des dimensions. Aussi, le coût peut varier en fonction du professionnel sollicité.

Par mètre carré, le prix de la main-d’œuvre pour la réalisation d’un mur de soutènement en bois varie entre 40 € et 80 €.

Construire son mur de soutènement en bois par soi-même

Il est possible de construire par vous-même votre mur de soutènement en bois. Cependant, il faudra disposer de temps, de la compétence, de l’aide et des matériaux de travail.

Construction de murs de soutènement en bois par soi-même : matériel indispensable

Les matériaux de construction de votre mur de soutènement ne sont pas à confondre aux matériels dont vous aurez besoin pour faire le travail par vous-même. En effet, certains outils de travail sont importants pour vous en plus des matériaux de construction. Ainsi, vous devriez disposer d’une perle et d’une pioche pour réaliser la tranchée dans laquelle se placent les traverses. Vous aurez besoin d’une aide d’au moins deux bras solides pour le transport du bois. C’est l’opération la plus difficile, il faut le dire.

Il faut ajouter que vous aurez besoin d’une scie (scie sur table) pour le découpage des bois. C’est une opération aussi délicate, car chacune des tranchées doit être coupée suivant un angle sur toute la hauteur. Pour vous protéger les mains, vous aurez aussi besoin de gants.

Construction de murs de soutènement en bois par soi-même : le processus

Si vous disposez de ces outils de travail, vous pouvez vous lancer à la construction de votre mur de soutènement en bois. Commencez d’abord par couper les bois. La coupe doit être précise et rapide. Une fois découpés, poncez-les afin de les protéger contre les insectes rongeurs. Ensuite, entamez aux tranchées dans lesquelles les bois seront positionnés. Creusez un peu en profondeur pour rendre solide votre mur de soutènement en bois.

Mettez un peu de graviers dans les tranchées puis commencez par positionner les bois. Il faut dire qu’au départ ça ne prendra pas. Il faut attendre d’ajouter du béton pour que cela tienne debout. Mettez par la suite des cales. Vous pouvez mettre une protection de soubassement pour éviter que le bois soit en contact direct avec la terre. Les bars en acier sont à ajouter sur le haut du mur. Pour donner un aspect esthétique à votre mur de soutènement, faites une peinture de votre choix.

 

À lire également  Nettoyer la plaque de four : comment procéder ?

En conclusion, la construction d’un mur de soutènement en bois ne se conçoit pas comme une simple clôture. Il faut suivre des étapes pour sa concrétisation. Ainsi, faites l’étude de votre terrain pour vérifier la faisabilité de votre projet. Et pour finir, il est recommandé de confier la construction de votre mur de soutènement en bois aux spécialistes. Vous pouvez également le faire par vous-même si vous disposez des compétences et des outils nécessaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *