Quelle est la meilleure saison pour récolter de la rhubarbe ?

La rhubarbe est une tige comestible très riche et très prisée en France pour ses nombreuses vertus. Grâce à sa teneur en fer, en phosphore, en calcium et en potassium, rhubarbe est particulièrement connue pour ses propriétés anti-âge et anti-poids. Toutefois, en dépit de sa bonne acclimatation en France, il n’est pas possible de récolter de la rhubarbe en France tous les mois de l’année. Dans cet article, vous allez découvrir la meilleure saison de l’année pour récolter la rhubarbe au cours de l’année.

Quelles sont les caractéristiques essentielles de la rhubarbe ?

La rhubarbe est une polygonacée originaire d’Asie et qui a fait son entrée en Europe au 18e siècle avec les Anglais. La rhubarbe est utilisée par les Chinois depuis plus de 5 millénaires pour ses propriétés curatives et constitue également une source naturelle de calorie avec son goût sucré. Pour 100 g de tige de rhubarbe, on obtient :

0.6 g de protide ;

1 g de glucide ;

0,1 g de lipide ;

12 mg de vitamine C ;

15 kcal.

Mais attention, seule la tige de rhubarbe est comestible : les feuilles renferment par contre une grande quantité d’acide oxalique, ce qui les rend très dangereuses et potentiellement mortelles.

Quelle est la saison idéale pour manger la rhubarbe ?

Si la rhubarbe paraît presque morte en hiver, la tige retrouve très rapidement sa vigueur dès l’approche des beaux jours. D’ailleurs, dans certains pays comme la Suisse, la présence des tiges de rhubarbe sur les étalages est le principal signe annonciateur du printemps.

À lire également  À la découverte d’Omari Hardwick, ce légendaire acteur américain

Il est vrai que certaines personnes poursuivent la récolte de la rhubarbe jusqu’au mois de septembre. Toutefois, il est important de savoir que la saison de la rhubarbe va de la mi-mars à juin selon la vieille coutume qui interdit la récolte de rhubarbe après la Saint-Jean (le 24 juin).

Pourquoi il ne faut pas récolter de la rhubarbe après la Saint-Jean ?

La rhubarbe se mange de préférence jeune non seulement pour savourer toute sa douceur, mais surtout pour en tirer le meilleur profit. À partir de la fin du mois de juin, la rhubarbe entre dans sa phase de maturité, ce qui la rend progressivement impropre à la consommation.

En effet, au fur et à mesure que la tige de rhubarbe murit, sa teneur en acide oxalique potentiellement dangereux pour les reins et les fonctions gastriques. Ainsi, l’arrêt de la récolte de rhubarbe à la Saint-Jean, ou tout au plus à la fin juin permet non seulement de donner à la plante de temps de se régénérer, mais surtout met le consommateur à l’abri des risques d’intoxication.

Comment conserver de la rhubarbe ?

Bien que la récolte de la rhubarbe prend fin au mois de juin, il est bien possible de se régaler de cette précieuse tige bien des semaines après. Pour cela, vous devez veiller à conserver une quantité raisonnable de rhubarbe, et surtout dans les meilleures conditions.

À lire également  Sévérine Mény : tout savoir sur cette amoureuse du rallye

En effet, la rhubarbe se conserve facilement à l’aide d’un réfrigérateur ou d’un congélateur. Vous n’avez qu’à ranger soigneusement les tiges dans le bac de votre réfrigérateur après les avoir bien lavées et découpées. Toutefois, il est important de remarquer que le délai de conservation de la rhubarbe au réfrigérateur ne saurait dépasser quelques jours. Pour cela, si vous souhaitez de conserver vos tiges de rhubarbe plus longtemps, la meilleure idée est de les garder au congélateur dans un sac à congeler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *