Que savez-vous sur le premier smartphone ?

Les technologies de la communication sont fortement enracinées dans la société et font totalement partie de notre mode de vie. Ainsi, nous notons près de cinq milliards de smartphones qui sont produits et utilisés dans le monde. En effet, nous vivons à une époque où il existe plus de moyens de communication que l’histoire n’ait jamais connue. Le développement des technologies de l’information et de la communication touche toute la planète et occupe une place très importante dans la vie de tous les jours. Quelle est l’histoire du smartphone et comment en est-on arrivé à ce niveau de dépendance ? Cet article répond à ces inquiétudes pour vous.

 

L’historique du premier smartphone 

Le premier smartphone appelé l’IBM Simon est le tout premier téléphone tactile de l’histoire. Il est présenté au COMDEX de Las Vegas en 1992. En effet, il est le premier exemplaire combinant de nombreuses fonctions très distinctes. Il dispose d’un service de messagerie et peut recevoir des fax et servir de PDA. Par ailleurs, il est équipé d’un traitement de texte rudimentaire. Il est une version commerciale du prototype ANGLER montré au COMDEX en 1992. La version commerciale est présentée au WIRELESS WORLD conférence de novembre en 1993.

Un smartphone est donc un appareil ayant des fonctionnalités évoluées qui s’apparentent à celles de l’ordinateur (navigation sur internet, lecture de vidéo, etc…). Cependant, cette invention est née bien avant l’iPhone et bien avant que le web n’intervienne sur les réseaux mobiles et les technologies de dernière génération. 

Ce smartphone de l’époque est aujourd’hui une relique qui se trouve dans un musée. En effet, avec le développement fulgurant des technologies et les besoins grandissants en termes de communication, l’idée de proposer un téléphone qui fait tout ce que voulez de manière simple et rapide a commencé à germer dans les esprits.     

Les fonctionnalités du premier smartphone

L’IBM Simon peut envoyer et recevoir des fax. Ensuite, il possède des applications telles que :

  • un carnet d’adresses ;
  • un agenda avec gestion des rendez-vous ;
  • une calculatrice ;
  • une horloge mondiale ;
  • une application de prise de notes ;
  • et un clavier prédictif utilisable avec un stylet. 

Par ailleurs, il possède un écran LCD monochrome de 4,7 pouces, avec une définition de 160 x 293 pixels. Il mesure 20 x 6,4 x 3,8 centimètres et pèse 510 grammes.

Etant en avance sur son époque, l’appareil propose de nombreuses fonctionnalités dont un manuscrit, un traitement de texte basique et un service de messagerie électronique, des jeux, un bouton d’appel d’urgence, un rappel du dernier numéro, un calendrier et une préférence d’itinérance. Cependant, il fonctionne avec un modeste processeur vadem de 16 MHz permettant de ne disposer que de 1 Mo de stockage interne.

Par ailleurs, Il comporte également un emplacement de stockage, ce qui permet aux utilisateurs de télécharger d’autres fonctionnalités dont une fonction de pagination nationale. De plus, il est également possible d’installer des applications telles que des jeux, des cartographies.

 Ces dernières peuvent être développées par n’importe quel éditeur de logiciels. En revanche, chaque smartphone est livré avec une station de variation contenant deux batteries nickel-cadmium, ainsi qu’une housse de protection. Il repose sur un système de fichiers ROM-DOS de Datalight auquel s’ajoute une compression Stacker de Stac Electronic. L’IBM conçut a une interface tactile propre au Simon, aucun prompt DOS n’est visible sur l’appareil.  

La révolution du premier smartphone

C’ est un téléphone révolutionnaire. En effet, c’est le premier téléphone a su regrouper les éléments d’un PDA (Assistant, Numérique, Personnel) avec de la technologie mobile. Ainsi, il a été le premier appareil qui a pris ces deux éléments et réussi à les mettre ensemble dans un seul paquet. 

Ce téléphone avait aussi la capacité d’insérer des applications, comme des jeux, des feuilles de calcul. En cela, il est réellement l’annonciateur de l’iPhone. Ainsi, on peut dire que ce fut le premier smartphone.

L’échec commercial du premier smartphone

Fabriqué pour un total de 50 000 unités, L’appareil est vendu à 899 dollars. Le prix reste assez élevé puisqu’avant,  les téléphones portables n’étaient pas encore accessibles à toutes les bourses. Très peu de personnes pouvaient s’offrir le luxe d’avoir dans les mains un téléphone portable, et qui plus est un smartphone. Ses ventes n’ont pas donc été un record, mais, le prix du rachat de l’appareil qui va trôner au musée des sciences n’a quant à lui pas été divulgué.

Acheté par des hommes d’affaires. Le smartphone est sûrement trop en avance sur son temps, et personne n’aspirait encore à l’époque,  à utiliser son téléphone pour d’autres fonctions que téléphoner. D’ailleurs, sa commercialisation n’a pas dépassé les états unis. Mais, si aujourd’hui les smartphones existent et sont des outils du quotidien, c’est justement parce que ce pionnier a du secrètement en inspirer plusieurs.

Comparaison entre le premier smartphone et les modèles les plus récents

Aux yeux de nombreux individus, les smartphones n’existent que depuis 2007 avec l’arrivée du premier iPhone et de la version beta d’Android. En réalité, le premier appareil à combiner les fonctionnalités d’un téléphone d’un assistant personnel numérique avec des applications diverses est le Simon, dont le premier prototype nommé ANGLER IBM fut créé en 1992, donc il y a 25 ans.

Toutefois, en 2017, comparé à ce qu’apportent les smartphones les plus récents en termes de performances et de fonctionnalités, il est difficile de considérer le Simon comme un smartphone. Si l’on compare le Simon avec le Samsung Galaxy S8 lancé en avril 2017, on constate que le dernier modèle est trois fois plus léger et cinq fois plus fin.

Les appareils modernes sont donc beaucoup plus transportables. De même, la densité de pixels,c’est-à-dire le nombre de pixels par pouce de l’écran, a augmenté à hauteur de 670%. C’est grâce à cette évolution que les smartphones peuvent désormais être utilisés pour la consommation de contenu multimédia, et que 70% des français préfèrent regarder des vidéos sur leur smartphone que sur leurs écrans de télévision ou ordinateur.

 En termes  de caractéristiques techniques, l’écart entre le simon et la Galaxy S8 est également abyssal. Avec 4Go de RAM, la Galaxy S8 propose 4000 fois plus de mémoire vive que le Simon . Les 64 Go d’espace de stockage du S8 représentent 64000 fois plus de mémoire que le Simon proposait. Par ailleurs, avec une vitesse de téléchargement théorique maximal de 0,1Gbp/s , la vitesse de la puce mobile a été multipliée par 500 000 par rapport au Simon.

 En termes de design, il va s’en dire que les smartphones ont aussi beaucoup évolué. Aujourd’hui, ces appareils mobiles sont aussi considérés comme des accessoires de mode, et les constructeurs mettent l’accent sur la personnalisation. Ainsi, la Galaxy S8 est proposée dans six coloris différents, tant disque le Simon n’est proposée que dans une seule couleur. Cependant, tout n’a pas évolué au même rythme , et heureusement. Le prix n’a pas été multiplié, bien au contraire . 

L’IBM  Simon en son temps est vendu au prix hallucinant de 1099 dollars, soit presque deux fois plus que la Galaxy S8 que l’on trouve aujourd’hui facilement pour 600 dollars . Le Simon est même plus cher que l’iPhone X d’Apple, proposé à partir de 999 dollars. Certes, on ne prend pas en compte l’installation dans ce comparatif de prix, mais la différence reste quand même légère.

 On aurait toutefois souhaité que le prix des smartphones baisse de façon tout aussi impressionnante que la manière dont les performances ont augmenté, afin que chacun puisse accéder à un bijou de technologie comme la Galaxy S8 pour un prix inférieur à 100 dollars .

 Hélas, il faudra sans doute attendre un quart de siècle supplémentaire pour voir ce rêve se réaliser.

L’autonomie du premier smartphone 

 Le plus gros défaut de ce premier modèle de smartphone vient de son autonomie. En appel, il ne tient qu’une heure. Un peu limite , même pour l’époque . Il était tout de même révolutionnaire. C’est le premier appareil à allier les éléments d’un PDA avec la technologie mobile. Le mobile utilisé à l’époque pesait plus d’un kilo sur la balance et n’avait qu’une autonomie de trente minutes. Un peu plus de 20 ans plus tard, IBM dévoile le premier smartphone  simon.

En somme,  Le premier smartphone est un téléphone disposant d’un écran tactile , de fonctions d’assistant personnel et d ‘un appareil photo numérique . Si cet appareil est aujourd’hui un objet courant et accessible à presque tout le monde , il faut savoir que c’est un dispositif relevant de la science-fiction depuis plusieurs décennies. L’IBM Simon était notamment le tout premier smartphone de l’histoire et considéré comme un vrai petit bijou.

 Dans la même année, son prototype a été présenté et l’appareil a tout de suite attiré l’attention des dirigeants de BellSouth. Cependant, cet appareil a été créé bien avant l’iphone, bien avant le web sur les réseaux mobile et la technologies  dernier cri qui tient dans la poche. Si, nous le comparons à la Galaxy S8 , on constate que la Galaxy S8 est trois plus léger et cinq fois plus fin. il faut ajouter que ce premier modèle n’était pas aussi accessible que ceux qui sont vendus aujourd’hui et disponibles pour toutes les bourses.

À lire également  Comment repérer un casino en ligne fiable ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *