Reprendre ses études à 40 ans : Guide et Astuces

Vous avez envie de vous reconvertir, de passer un concours ou d’obtenir une promotion au boulot. Mais vous hésitez, car vu votre âge, vous vous dites qu’il vous est impossible de reprendre les études. Vous vous trompez, car il n’est jamais trop tard pour reprendre ses études. Vous le pouvez toujours, même à 40 ans. Vous en doutez ? Lisez cet article. 

Commencer par un bilan de compétence

Réaliser un bilan de compétences avant de reprendre ses études à 40 ans est une mesure légalement prévue. Il s’agit d’évaluer vos potentiels afin de les exploiter au mieux. En effet, ce bilan permettra :

  • Une identification des points à améliorer

Grâce aux résultats obtenus suite à l’évaluation, vous connaîtrez vos points faibles et prendrez les mesures adéquates afin de les améliorer. Le bilan de compétence vous permet alors de mieux vous connaître afin de ne pas vous tromper dans le choix de votre formation.

  • La priorisation de votre domaine de prédilection
À lire également  Damon Thomas : Tout savoir sur le premier mari de Kim Kardashian

Lors de votre test, vos aptitudes et capacités sont également détectées. À la fin du bilan, vous saurez donc dans quel domaine vous excellez le plus. Ce qui vous permettra d’opter pour une formation qui convient à votre personnalité ou vous incitera à vous perfectionner.

Vers quelles formations se tourner quand on a 40 ans ?

Après avoir effectué votre bilan de compétences, vous devez trouver une formation qui réponde à vos besoins afin d’impressionner votre employeur ou votre futur employeur. Cependant, peu importe le domaine d’études dans lequel vous vous lancez, vous devez veiller à choisir une formation dont la fin est sanctionnée par un justificatif (certificat, diplôme ou attestation).

Les formations diplômantes

C’est le type de formation qu’il vous faut si le poste que vous comptez décrocher exige un diplôme supérieur. Ces formations sont dispensées dans les universités. Elles le sont également dans les instituts appliquant le système LMD. Mais notons que ces formations nécessitent plusieurs années d’étude avant l’obtention de quelque titre ainsi qu’un important budget.

Les formations certifiantes ou qualifiantes

Ces formations concernent surtout les employés qui, pour obtenir une promotion interne, doivent obtenir une compétence supplémentaire (l’utilisation d’une nouvelle machine industrielle par exemple). Vous êtes alors tenu de suivre des cours particuliers (de langues étrangères et d’informatique par exemple) afin d’être à la hauteur des tâches à accomplir. 

À lire également  Où commander une box Aegis Geekvape ?

Ces cours sont sanctionnés par la délivrance d’un certificat ou d’une attestation. Leur durée dépend du centre de formation et de l’objectif des cours. Ils peuvent s’étendre sur quelques mois et même aller jusqu’à deux ans.

Comment payer ses frais de formation ?

Reprendre les études après 40 ans nécessite un important investissement. Si vous êtes un salarié, cela requiert une dépense supplémentaire. Heureusement qu’en soutien à cette courageuse initiative, la loi a prévu un allègement. Ainsi, plusieurs possibilités s’offrent à vous pour financer vos études.

Financer votre projet d’étude avec vos propres moyens

Vous avez eu à travailler durant des décennies et vous avez réussi à mettre suffisamment d’argent de côté. Il serait mieux de financer votre projet d’études avec vos propres fonds. Vous aurez ainsi l’esprit tranquille, car vous éviterez les soucis relatifs au remboursement d’un emprunt effectué auprès d’une banque ou de tout autre organisme de crédit.

À défaut d’autofinancer votre projet d’études, vous pouvez utiliser votre Compte Personnel de Formation (CPF)

Financer votre projet d’étude avec votre CPF

Peu importe votre statut (à la recherche d’emploi, conjoint collaborateur, en profession libérale, salarié ou exerçant une profession non salariée), vous bénéficiez chaque année, des heures de formation gratuites. 

Ces heures sont proportionnelles à votre activité. Elles sont transformées en euros depuis janvier 2019. Une heure correspond à 15 euros. Cet argent se trouve dans un compte consultable en ligne appelé CPF. Une plateforme et une application ont été créées pour vous permettre de consulter ce dernier. 

À lire également  Où commander un panneau de circulation route prioritaire ?

Ainsi, pour accéder à votre CPF, vous n’aurez qu’à télécharger ladite application sur votre smartphone ou vous connecter sur le site « moncompteformation.gouv.fr ». Notez que vous aurez besoin de votre mot de passe et de votre numéro de sécurité sociale pour consulter la somme disponible sur votre CPF. Une fois que c’est fait, vous pourrez choisir la formation à financer en prenant vos besoins en compte.

En outre, notons que vous ne pouvez financer qu’une formation certifiante avec votre CPF. Il peut s’agir par exemple d’apprendre une langue étrangère, de préparer un permis B ou encore de prendre des cours en informatique.

Leave a Reply

Your email address will not be published.