Quels sont les symptômes d’une grossesse d’une semaine ?

Vous avez des envies de vomir et des nausées qui se répètent de plus en plus ? Loin d’un trouble de santé habituel, il peut véritablement s’agir des symptômes d’une grossesse d’une semaine. Pour en avoir le cœur net, découvrez une liste de symptômes qui peuvent apparaître dès la première semaine d’une grossesse.

Des saignements et des sécrétions vaginales

Au début d’une grossesse, les saignements et les sécrétions vaginales sont une situation normale. En réalité, ce qui se passe est que l’ovule fécondé vient se nicher dans l’utérus quelques jours après les rapports sexuels. Lorsque la grossesse a une semaine, ce phénomène de saignement est qualifié de nidation. Il s’accompagne de sécrétions vaginales. Chez certaines femmes, la sécrétion vaginale s’accroît au début provoquant parfois des inquiétudes. Pourtant, il s’agit d’une situation normale dès le début d’une grossesse.

La sensibilité des seins

Durant la première semaine de grossesse, on peut constater aussi que les seins des femmes deviennent plus sensibles. Alors que certaines femmes ressentent des tiraillements dans les seins, d’autres ont l’impression que leurs seins se gonflent. Les mamelons aussi présentent un aspect sensible au toucher. Toutes ses conditions nouvelles sont normales, car au cours des premières semaines de grossesse, la femme produit une hormone appelée la prolactine. C’est cette dernière qui cause des changements profonds et majeurs au niveau des seins.

À lire également  Symptômes de grossesse 2 jours après le rapport

La fatigue et les vertiges

Choses normales, la fatigue et les vertiges sont des signes évidents qui annoncent une probable grossesse. Ce signe d’épuisement, annonciateur d’une grossesse, se remarque dès la première semaine après la grossesse et dure pratiquement 12 semaines.

Là encore, vous devez vous dire que c’est un signe normal puisque le corps est déjà engagé dans un processus de métamorphose. Le corps d’une femme, à ce moment, est en plein régime pour faciliter le développement rapide du placenta. Outre la fatigue et les vertiges, les femmes enceintes d’une semaine peuvent constater également des sautes d’humeur.

Des nausées

Si vous êtes à une semaine de grossesse et que vous avez des nausées qui reviennent encore et encore, vous ne devez pas vous inquiéter. Au contraire, vous devez savoir que c’est plutôt évident en cas de grossesse. Chez certaines femmes, au lieu des nausées, on note des vomissements répétitifs dans la journée. D’autres femmes, en plus des vomissements, se plaignent de malaise chaque matin en début de grossesse.

Quand viennent ces signes, vous pouvez parfois constater également une perte de l’appétit et une perte progressive, mais momentanée du sens de l’odorat et du goût. Ce qui était considéré comme goûteux un peu avant le début de la grossesse est désormais vu comme désagréable, capable d’engendrer des nausées et des vomissements. À ce jour, aucune étude scientifique ne donne des détails précis concernant l’origine de cette situation. De nombreux médecins l’associent néanmoins à une réaction normale destinée à protéger la vie du futur bébé.

À lire également  Qu’est-ce que l’Aniracétam ? Tout savoir

Un changement dans les habitudes

Au cours de la première semaine de grossesse, vous constaterez aussi des modifications au niveau des habitudes de la femme enceinte. Notamment, son habitude alimentaire est l’une des choses qui changent. Si vous aviez l’habitude de manger des aliments sucrés, il se pourrait que vous les détestiez à cause du mélange des hormones dans votre corps. Dans le même temps, il se pourrait que vous ayez une envie exagérée de manger et des fringales.

Un besoin fréquent d’uriner

Si le besoin constant d’uriner est parfois le symptôme de plusieurs maladies graves, il faut noter qu’il s’agit aussi d’un symptôme qui apparaît dès les premières semaines d’une grossesse. Ainsi, vous serez davantage amené à aller aux toilettes lorsque vous êtes enceinte et particulièrement dès les premières semaines. Dans cet état, l’hormone nommée la progestérone est produite en grande quantité favorisant, de ce fait, la relaxation des muscles de la vessie.

Le retard des règles

Ce signe est le plus fréquent dès les premières semaines de la grossesse. Habituellement, les règles sont une situation au cours de laquelle le sang emmagasiné dans l’utérus est éliminé. Lorsqu’il n’y a pas fécondation, le sang coule naturellement et l’on parle alors des menstruations.

À lire également  Jus de citron et Gamma GT : Tout savoir

Par contre, un retard dans le déclenchement de la menstruation signifie que quelque chose se passe à l’intérieur de votre utérus. Bien souvent, il s’agit d’un signal qui montre que le blastocyste est en place et que l’embryon est en cours de maturation. D’autres symptômes d’une grossesse d’une semaine sont :

  • Une température basale élevée ;
  • Un test de grossesse positif ;
  • L’intuition ;
  • Des pertes vaginales.

Précisons que la liste des symptômes n’est pas exhaustive.

Leave a Reply

Your email address will not be published.