Quels sont les 5 types de diabètes les plus connus ?

Le diabète est une maladie chronique qui affecte la capacité du corps à produire ou à utiliser l’insuline. Cette dernière est une hormone produite par le pancréas qui permet aux cellules de l’organisme d’absorber le glucose. Lorsque le corps ne produit pas suffisamment d’insuline ou que les cellules ne sont pas responsives à l’insuline, le taux de glucose dans le sang augmente. C’est ce qu’on appelle l’hyperglycémie (diabète) qui peut causer des dommages aux organes du corps. Il existe plusieurs types de diabètes qui lorsqu’ils ne sont pas traités entraînent des complications létales.

Le diabète de type 1

Encore appelé diabète insulinodépendant, le diabète de type 1 est celui qui se développe lorsque le système immunitaire attaque et détruit les cellules bêta du pancréas, responsable de la production de l’insuline.

Même s’il est encore difficile de définir avec exactitude les causes réelles de ce type de diabète, on peut tout au moins affirmer qu’il est lié à plusieurs éléments génétiques et environnementaux. Par contre, il se manifeste par des symptômes bien connus, tels que :

  • La fatigue ;
  • Une vision floue ;
  • La soif excessive ;
  • Des mictions fréquentes ;
  • Une perte de poids inexpliquée.
À lire également  Qu’est-ce que l’Aniracétam ? Tout savoir

Pour ce qui est de son traitement, l’insulinothérapie par injection ou à l’aide d’une pompe à insuline est la thérapie la plus fiable de l’heure pour faire face à cette forme de diabète.

Le diabète de type 2

Le diabète de type 2 quant à lui est la forme la plus répandue de la maladie, et est diagnostiquée chez environ 90 à 95 % des malades du diabète. Généralement due à la sédentarité, l’obésité, l’hypertension artérielle et les facteurs héréditaires, ce dernier survient lorsque le corps ne produit pas suffisamment d’insuline. Dans d’autres cas, ce type de diabète apparaît lorsque les cellules ne sont pas responsives à l’insuline produite localement par l’organisme.

Pour soulager le diabète de type 2, on recommande en général aux malades une alimentation saine, une activité physique régulière et des médicaments qui permettent de faire baisser la glycémie et des injections d’insuline. Même si les diabétiques de type 2 peuvent parfois être asymptomatiques, la maladie produit dans l’organisme les mêmes dommages que le ceux du type 1.

Les autres formes de diabète

Les diabètes de type 1 et 2 sont les formes de diabètes les plus courantes et les plus connues, mais pas les seuls. Il existe d’autres types de diabète plutôt relativement rares, mais non moins redoutables.

À lire également  Comment maigrir du visage ?

Diabète gestationnel

Le diabète gestationnel se constate particulièrement chez les femmes pendant la grossesse. Il survient lorsque le corps est incapable de produire suffisamment d’insuline afin de répondre aux besoins spécifiques de la grossesse.

Le diabète gestationnel peut être traité avec une alimentation saine, une activité physique régulière et des médicaments pour abaisser la glycémie. Il faut cependant noter que ce type de diabète expose les femmes au diabète de type 2 à la longue.

Diabète lié à une maladie du pancréas

Le diabète peut également survenir en raison d’une maladie ou d’une affection médicale sous-jacente. Les maladies telles que la pancréatite, la fibrose kystique, l’hémochromatose et l’hyperthyroïdie peuvent toutes causer un diabète. Dans ce cas, le traitement implique la gestion de la maladie sous-jacente pour contrôler les niveaux de glucose dans le sang.

Le diabète congénital

Le diabète congénital est un type de diabète qui se manifeste dès la naissance ou très tôt dans la vie d’un enfant. Cette forme de diabète appelée diabète néonatal ou diabète de type 1B est causée par des anomalies génétiques qui affectent la production et la libération d’insuline, l’hormone responsable de la régulation de la glycémie dans le corps.

Le diabète congénital est un cas rarissime et ne représente que 1 à 2 % de tous les cas. Il est souvent diagnostiqué chez les nouveau-nés et les nourrissons, et les symptômes apparaissent rapidement après la naissance. Les bébés atteints de diabète congénital peuvent présenter des symptômes tels que des vomissements, de la fièvre, une respiration rapide et des selles fréquentes

À lire également  La révolution du collagène : tout savoir sur le microneedling

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *