Quel est le salaire d’une aide-soignante par mois en 2022 ?

L’accomplissement d’un métier donne toujours droit à une rémunération conséquente ; le salaire. Les aides-soignants profitent également du fruit de leurs efforts au service des malades et/ou patients dans les hôpitaux et centres de santé (cabinets de soins, cliniques, etc.). Chacun d’eux bénéficie d’un salaire mensuel et cela peut varier en fonction des grades et de l’ancienneté (classe exceptionnelle ou classe supérieure). Une aide-soignante ou un aide-soignant peut également bénéficier des primes et indemnités spéciales en fonction du service dont il a la charge. Si vous êtes intéressé par ce corps de la médecine, trouvez dans cet article toutes les informations relatives au salaire d’une aide-soignante.

Le salaire mensuel d’une aide-soignante de grade C2

Au niveau de l’administration sanitaire, le personnel est classé par ordre de compétence et de mérite. Ainsi, les aides-soignants sont aussi admis dans leur fonction selon leur grade respectif. Le grade C2 est le plus bas dans le corps des aides-soignants, mais il se décline sous plusieurs échelons, soit 11. Le salaire varie au niveau de ce groupe de professionnels selon l’échelon ou l’ancienneté de chacun. Il y a en tout 11 échelons pour cette catégorie dont le rang est classé selon l’ancienneté de l’aide-soignante.

Le 1er échelon regroupe en effet les aides-soignants de 0 ancienneté pour un salaire de base de 1 537,02 euros par mois. Le 3e échelon renferme les aides-soignants d’une expérience minimum de 3 ans pour un salaire mensuel de 1 555,76 €. Pour chaque échelon gravi dans la catégorie C2, l’aide-soignante bénéficie d’une augmentation salariale de 9,37 euros sur son revenu mensuel. C’est alors qu’au niveau du 11e échelon, dont l’expérience professionnelle fait 25 ans, le salaire mensuel minimum est de 1 949,39 euros. Le grade C2 est en quelque sorte la classe supérieure de dans le groupe des aides-soignants.

À lire également  Intelligence Prime Capital Avis : Arnaque ou Pas ?

Le salaire mensuel pour une aide-soignante de grade C3

Le groupe des aides-soignants de grade C3 est considéré comme la classe exceptionnelle. Il est également subdivisé par des échelons en fonction de l’ancienneté de chacun. Il est à remarquer que cette catégorie à un salaire mensuel plus élevé que celle du grade C2. Au niveau du grade C3, vous pouvez dénombrer 10 différents échelons, dont le 1er est celui des aides-soignants de moins de 1 an d’ancienneté (0 an).

Le salaire de base pour ce premier échelon s’élève à 1 616,68 euros contre 1 710,40 € pour le 3e échelon avec 2 ans d’ancienneté. Plus l’aide-soignante a d’ancienneté, plus son salaire mensuel est important. Ainsi, à chaque échelon du grade C3, le revenu salarial du professionnel de ce corps augmente de 46,86 euros. Les aides-soignants qui se retrouvent au niveau du 10e échelon avec 19 ans d’ancienneté gagnent un salaire mensuel de 2 183,69 euros par mois.

Une aide-soignante bénéficie-t-elle d’indemnités ou des primes ?

Vous êtes préoccupé de savoir si une aide-soignante touche à des indemnités ou à des primes. Au regard de la loi, tous les travailleurs ont les mêmes droits. Si les médecins et les infirmiers arrivent à percevoir des primes et des indemnités pour des missions spécifiques qu’ils effectuent, un aide-soignant peut également les avoir. En effet, quand une aide-soignante accomplit certaines missions dans l’exercice de sa fonction, elle peut toucher à une indemnité ou à une prime. Plusieurs conditions permettent donc à cette dernière de toucher un revenu supplémentaire à son salaire. Quand ce salarié de l’administration sanitaire accomplit les missions suivantes :

  • Assistance en autopsie ;
  • Réalisation d’une mise en bière ou d’une toilette mortuaire ;
  • Travail de nuit, des jours fériés, du dimanche ;
  • Faire des heures supplémentaires.
À lire également  Pour quelles raisons doit-on mettre un panneau à vendre sur sa maison?

Pour ce qui concerne la sujétion spéciale des 13 heures, une aide-soignante peut également profiter d’une indemnité dans ce cas. En outre, les aides-soignants sont également en droit de bénéficier des primes pendant leur carrière. De façon populaire, ces professionnels qui se chargent des personnes âgées profitent de la PASG qui fait environ 90 euros par mois. Ils peuvent aussi bénéficier de la NBI lorsqu’ils se chargent des soins en internat (13 points), des soins des séniors ou des autopsies (10 points).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *