Maladie de la muqueuse gastrique : peut-on prendre de la banane ?

banane

Souffrir d’une inflammation de la muqueuse gastrique est généralement très douloureux pour les personnes concernées. Pour atténuer les symptômes, il est important de manger des aliments spéciaux qui ménagent l’estomac. Cela signifie qu’il faut éviter tout ce qui stimule la production d’acide gastrique et ne fait que favoriser l’inflammation de la muqueuse gastrique. Dans cet article, nous parlerons des aliments qui sont bien tolérés par l’estomac et de ce qu’il en est de la prise de la banane en particulier pendant une gastrite.

Que peut-on manger et boire en cas de gastrite aiguë ?

Si après un diagnostic, les résultats démontrent que vous souffrez de gastrite, le médecin vous conseillera de ne rien manger pendant un ou deux jours, ou de vous contenter d’une alimentation très douce. Il est préférable de boire de l’eau plate et de la tisane tiède à la camomille.

Les pommes, les melons et les raisins sont relativement peu acides et conviennent donc bien en cas de gastrite aiguë. Il est cependant préférable de renoncer aux agrumes et aux avocats, qui ne feraient qu’aggraver la situation de votre muqueuse irritée.

À lire également  Quand est-ce que la fatigue caractérise un symptôme de Helicobacter Pylori ?

Si les troubles le permettent, vous pouvez toutefois manger de petites portions, toutes les trois ou quatre heures. Des aliments comme le gruau ou la pomme râpée sont idéaux, mais vous pouvez également manger des pommes de terre, du riz ou des pâtes cuites à point pour couvrir vos besoins en glucides.

En règle générale, en cas d’inflammation de la muqueuse gastrique, privilégiez les aliments peu acides, peu gras et peu sucrés. Mâchez bien vos aliments afin de soulager votre système digestif.

La banane, est-elle appropriée à consommer en cas de gastrite ?

Une consommation régulière de bananes peut également préserver la muqueuse gastrique des irritations et des dommages et donc réduire la probabilité de contracter une gastrite ou un ulcère gastrique.

La banane contient, comme la pomme, de la pectine ainsi que de la phosphatidylcholine (lécithine), en particulier dans la banane verte, c’est-à-dire non mûre. Ces deux substances renforcent la couche de phospholipides contenant le mucus qui recouvre et protège la muqueuse gastrique.

La banane non mûre contient également beaucoup de leucocyanidine, un flavonoïde qui protège la muqueuse gastrique de l’érosion en l’épaississant et en augmentant ainsi l’autoprotection de la muqueuse gastrique.

Comme beaucoup d’autres fruits et légumes mentionnés ci-dessus, la banane peut également protéger la muqueuse gastrique contre les dommages causés par les médicaments, par exemple l’aspirine, l’indométacine, la cortisone, etc.

À lire également  Quels sont les dangers liés à la prise du Griffonia ?

Quels sont les aliments à ne pas consommer en cas de gastrite ?

Les aliments gras et les snacks comme les chips, les frites, les croquettes, les pizzas ou les produits tout prêts sont à proscrire en cas de gastrite. De même, la viande et la charcuterie ne feraient qu’alourdir votre estomac. Vous pouvez tout au plus faire une exception pour de petites portions de viande de volaille ou de bœuf maigre. Il est également préférable d’éviter les noix, la crème et le fromage.

Il en va de même pour les aliments riches en sucre tels que le chewing-gum, les bonbons, les gâteaux, les biscuits, le chocolat et les desserts. Ne vous autorisez les sucreries à nouveau que lorsque votre estomac sera complètement rétabli.

Vous devriez éviter aussi de boire du café, l’alcool, les jus de fruits très acides et les boissons gazeuses.

Il est également préférable de ne pas trop assaisonner vos plats. N’utilisez que de petites quantités de sel et de poivre ou misez sur les herbes fraîches. Renoncez à l’ail, au piment ou à d’autres épices noires.

En cas d’inflammation de la muqueuse gastrique, veillez à ne pas vous surmener trop tôt, même si la gastrite semble s’être calmée. L’estomac est souvent encore sensible pendant un certain temps et il vaut mieux lui accorder quelques jours de trop que trop peu. Sinon, l’inflammation risque de reprendre de plus belle.

À lire également  Hôpital conception Marseille : Tout savoir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *