Les coupe-faim puissants interdits en France : Tout savoir

Les amincissants font partie des produits les plus vendus sur le marché aujourd’hui. Ils servent à lutter efficacement contre l’excès de poids et permettent à plus d’un de maintenir leurs finesses. Cependant, parmi cette diversité de produits amincissants, il en existe qui constituent des dangers pour la santé. Leur adoption engendre par la suite des effets indésirables drastiques alors qu’ils sont censés apporter la guérison.  Dans le but de protéger la population, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a formulé une interdiction concernant l’importation, la vente et l’usage de ces produits sur le sol français. Par cet article, nous vous renseignons plus sur l’univers des coupe-faim.

Qu’est-ce qu’un coupe-faim ?

En termes simples, un coupe-faim peut être défini comme un supplément alimentaire qui, consommé, réduit l’appétit. Il s’agit d’un anorexigène issu de la famille des amphétamines en général qui est fait avec du zinc et de chrome.

Ces suppléments alimentaires sont immensément riches en fibres et sont capables de multiplier leur volume plus de deux cents fois. Ainsi, ils remplissent en très peu de temps l’estomac et procurent des sensations de rassasiement.

Quelle est l’importance des coupe-faim ?

En effet, en procurant la sensation de rassasiement, les coupe-faim favorisent la réduction de la dose de nourriture à consommer. Par conséquent, ils diminuent aussi le volume de calories qui sera apporté à l’organisme et rétablissent l’équilibre hormonal. Ce sont donc de super produits réputés pour perdre du poids.

À lire également  A quel moment peut-on résilier un contrat d'assurance-vie ?

En général, ils sont employés par les personnes en excès de poids ou souffrant de l’obésité. Ils existent sous différentes variantes à savoir : gélule, poudre, comprimé, gomme ou inhalateur. La prise de ces suppléments se fait dans l’intervalle de 30 à 60 minutes avant le repas. Bien qu’ils soient aussi efficaces pour lutter contre le surpoids, ils sont quand même interdits d’utilisation en terre française.

Pourquoi certains coupe-faim sont interdits en France ?

C’est vrai, les coupe-faim aident à maintenir son équilibre. Cependant, certains d’entre eux fonctionnent comme des stupéfiants et orchestrent des effets indésirables très poussés. C’est la raison pour laquelle l’ANSM a interdit l’adoption de certains produits comportant des coupe-faim très puissants.

Cette décision d’interdiction est survenue après plusieurs examens de pharmacovigilance. De ces examens, il ressort que certaines substances présentes dans les coupe-faim sont à l’origine de plusieurs maux comme l’hypertension artérielle au cours des deux dernières décennies. Par exemple, la fenfluramine est l’une des substances présentes dans certains coupe-faim. Cette substance entraîne l’hypertension artérielle. Il en est de même pour la sibutramine qui d’après les rapports a occasionné plusieurs décès aux USA et en Europe.

Quels sont les coupe-faim interdits en France ?

Un grand nombre de coupe-faim est interdit en France. Des notes sont publiées périodiquement sur les médicaments et produits dangereux à éviter. Parmi ces produits, on retrouve des produits amincissants réalisés à base de coupe-faim très puissants et efficaces. La liste que nous nous apprêtons à présenter n’est pas exhaustive. Elle regroupe les coupe-faim puissants.

À lire également  Symptômes de grossesse 2 jours après le rapport

Le médiator

Très puissant pour faciliter la perte de poids par sa fonction de rassasiement, l’utilisation de ce coupe-faim est interdite depuis 2009. Après des études, il a été prouvé qu’il est source de maladies cardiaques et de HTA. Il a provoqué le décès de plus de 400 personnes et plus de 3700 personnes hospitalisées.

La phénylpropanolamine

Très réputé aussi, son utilisation est interdite depuis 2001. Comme son prédécesseur, il a été prouvé qu’il entraîne aussi des maladies cardiaques. À la base, il est utilisé comme un décongestionnant nasal.

L’Accomplia

Également puissant coupe-faim, son utilisation est interdite en France depuis 2007. Bien qu’il assure efficacement ses fonctions, il engendre la dépression et le stress chez l’hôte. À l’origine, il est plus employé par les personnes souffrantes de diabète à cause de l’obésité.

La dexfenfluramine

Interdit d’utilisation depuis 1998, il entraîne de graves problèmes cardiaques sur celui qui le consomme.

Le sibutral

Fait avec du sibutramine, il s’agit d’un médicament qui lutte efficacement contre l’obésité nutritionnelle. Aussi efficace qu’il soit, ses effets indésirables sont énormes. Il entraîne l’insomnie, les palpitations, l’hypertension et favorise l’apparition des maladies cardiaques. Selon les rapports, deux personnes sont mortes sous ses effets. Son utilisation est interdite en France depuis 2010.

À lire également  Concha bullosa : Comment la soigner - Tout savoir

Leave a Reply

Your email address will not be published.