Comment perdre du ventre après une hystérectomie ?

L’hystérectomie est l’une des solutions auxquelles recourir parfois pour sauver la vie d’une femme. Parmi les conséquences physiques directes de cette pratique, on note la prise de poids. Cette augmentation du poids du sujet se fait plus remarquer au niveau du ventre. Dans de telles conditions, l’une des préoccupations majeures des patientes concerne la disparition de ce surplus de graisse afin de retrouver leurs corps d’actant.  Retenez que atteindre cet objectif est bien possible si vous adoptez les bonnes habitudes. Nous vous invitons à lire cet article afin de vous renseigner sur les différents comportements à adopter pour perdre du ventre après une hystérectomie.

Qu’est-ce qu’une hystérectomie ?

Par définition, l’hystérectomie désigne une intervention chirurgicale au cours de laquelle l’utérus est retiré partiellement ou totalement. L’enlèvement du col de l’utérus, des ovaires ou encore des trompes peuvent intervenir au cours de cette intervention chirurgicale.

Pourquoi faire une hystérectomie ?

Le recours à l’hystérectomie est fréquent chez les femmes dont l’âge est au-delà de 50 ans. Elle est pratiquée après constatation de la présence de plusieurs pathologies auxquelles des médicaments n’ont pas pu remédier efficacement. Après une hystérectomie, la femme n’est plus en capacité de concevoir, c’est pourquoi elle est moins pratiquée chez les jeunes dames.

À lire également  Peut-on vivre sans la rate ?

Parmi les pathologies capables d’obliger un recours à l’hystérectomie, on distingue : l’endométriose, les cancers, les fibromes et myomes présents au niveau de l’utérus. Les douleurs pelviennes et le prolapsus utérin sont aussi des pathologies obligeant le recours à cette pratique chirurgicale.

Pourquoi l’hystérectomie entraîne-t-elle la prise de poids ?

Comme dit, la prise de poids est l’une des conséquences directes de l’hystérectomie. En effet, au cours de l’intervention, l’utérus est retiré et ce retrait peut être accompagné de celui des ovaires. Les ovaires ont pour rôle la libération de l’ovule ainsi que la sécrétion d’hormone sexuelle. L’un des rôles de ces hormones est d’assurer le bien-être de la santé de la femme en établissant un équilibre métabolique au sein de cette dernière. En cas de retrait de ces ovaires, ces hormones ne sont plus sécrétées et l’équilibre n’est plus établi. C’est ce qui justifie cette prise de poids remarquée après le recours à l’hystérectomie.

Quelles sont les habitudes à prendre pour muscler son ventre après l’hystérectomie ?

Avoir un gros ventre n’est jamais esthétique à voir. Cet aspect physique gêne beaucoup de personnes et peut avoir assez d’influence sur le mental. Il urge donc de trouver les combinaisons possibles pour vaincre cet aspect le plus tôt possible. Cependant, avant de penser à aplatir le ventre après cette intervention, l’idéal est de se reposer pour récupérer et pour la cicatrisation totale de la plaie.

À lire également  Garcinia clean : Tout savoir sur ce produit

Pour muscler votre ventre après une hystérectomie, nous vous recommandons de commencer par de petits exercices physiques. Au fur et à mesure que le temps passe, vous pouvez intensifier ces exercices progressivement. Vous devez pratiquer les exercices physiques favorisant la musculation du ventre, c’est-à-dire les abdos.

La marche aussi est fortement recommandée si vous souhaitez perdre du ventre. Elle vous permet de vous libérer d’une bonne quantité de graisse. Le footing ou les sports collectifs comme le volleyball ou le handball peuvent aussi vous aider à brûler des graisses en surplus. Si vous n’êtes pas un habitué des exercices sportifs, vous pouvez solliciter un coach, il saura vous guider dans le processus de l’atteinte de votre objectif.

Vous devez aussi éviter de boire de l’eau fraîche, car elle favorise la production de graisse. Il est recommandé de prendre de l’eau tiède afin d’éviter les graisses et favoriser la perte de ventre. Ajouter un peu de miel ou de citron à l’eau de tiède fera encore plus de bien.

Avoir une alimentation saine est également capital si vous souhaitez perdre du ventre. Vous devez suivre un régime bien conçu en évitant au maximum la consommation d’aliments gras. Les boissons gazeuses doivent être également évitées si vous souhaitez perdre du ventre. Elles sont remplies de sucres industriels et ne favorisent pas l’élimination des graisses.

À lire également  Qu’est-ce que l’Aniracétam ? Tout savoir

En plus de tout cela, vous devez consulter votre médecin tout au long du processus de perte de poids. Cela vous permet de vous assurer que les différentes habitudes que vous adoptez ne sont pas source d’autres maux.

Leave a Reply

Your email address will not be published.