Comment Audi compte-t-elle purifier l’air des villes ?

Rivée dans une démarche écologique, la marque Audi poursuit son grand changement, à l’instar des autres constructeurs majeurs en Allemagne ou dans le monde. 

Pour beaucoup, les véhicules de la marque aux quatre anneaux sont une source d’inspiration et pour certains, un rêve. Il faut dire que longtemps, l’Allemagne et ses principaux constructeurs a été considérée comme l’un des eldorados de la voiture plaisir. Tout laisse penser grâce à l’ingénierie locale et l’innovation que la logique perdure dans les années à venir, mais peut-être, d’une façon différente. 

Peu à peu, les rugueux et bruyants moteurs à nombreux cylindres thermiques vont laisser place à de surpuissants moteurs électriques. À ce sujet et en plein cœur d’enjeux vitaux, Audi compte bien faire évoluer la lutte contre le réchauffement climatique en équipant ses futurs véhicules électriques d’un accessoire bougrement pratique et intelligent. 

Légende : Nouveau souffle

Purifier l’air grâce aux voitures électriques

Logiquement et au contraire d’une voiture à moteur thermique, une voiture électrique n’émet aucune particule fine à l’échappement, lorsqu’elle accélère ou maintient une vitesse constante. Cependant, une voiture électrique possède de nombreux points communs avec un véhicule plus traditionnel, émettant pour leur part, des particules fines. Particules hautement dangereuses pour la planète et également l’humain, à en croire l’OMS. 

À lire également  Quelle est la voyance la moins chère ?

Après une étude, Audi a conclu que près de 85% des particules fines présentes dans l’air et à cause de la circulation automobile provenaient des freins, des pneus ou encore, de l’abrasion de la chaussée. En soit, des choses causées à la fois sur les voitures hybrides, thermiques ou électriques. Ainsi et selon Audi, la gestion de ces particules fines représente également un enjeu majeur pour une planète et surtout, une automobile plus propres. 

Lancée en plein développement de nombreux véhicules électriques, la marque d’Ingolstadt chercherait selon ses propres dires, à équiper les voitures de filtres ayant la capacité d’absorber ces mêmes particules fines. Et ce, qu’elles soient rejetées par le véhicule d’Audi ou même, ceux présents autour. 

Situé dans la calandre du véhicule, ce filtre – actuellement testé en prototype sur certaines E-Tron – pourrait voir le jour de manière constante dans le futur sur les modèles électriques. Il n’entrave pas le flux d’air et permet d’avaler et de filtrer près de 15 kilos d’équivalents de CO2 en un cycle de vie selon Audi. Néanmoins, la durée exacte de ce même cycle n’est pas précise, bien qu’Audi ait mentionné l’idée de le changer à chaque contrôle technique, soit tous les 2 ans en France une fois qu’un véhicule dépasse les quatre ans de vie. 

À lire également  Comment trouver une tendre moitié: conseils importants

Les enjeux actuels

Si Audi, comme tant d’autres marques, met les petits plats dans les grands pour passer à l’électrique, c’est avant tout suite aux mesures prises par les différentes juridictions internationales autour des véhicules thermiques. Des demandes et des considérations répétées année après année lors d’événements majeurs comme le Jour de la Terre ou d’autres conférences en vue de la conservation de la planète. 

Fort heureusement, de nombreuses entreprises s’impliquent désormais en masse dans le développement durable, et ce, dans tous les domaines. PokerStars dans le monde du divertissement, BackMarket dans le domaine de l’électroménager et tant d’autres figurent désormais parmi les bons élèves dans le monde.

Légende : Aucune voiture au rabais chez Audi

Déjà des modèles phares en électrique

Le charme, la puissance et le prestige ne se sont pas envolés. Si les puristes vont peu à peu implorer la disparition des cinq cylindres en ligne, des V8 ou des lignes bruyantes, ils pourront se consoler avec les technologies toujours avant-gardistes chez Audi. La transmission intégrale Quattro, le design toujours aussi saisissant et tant d’autres fiertés de la marque sont déjà présents sur les modèles électriques commercialisés. Et ils sont nombreux. 

La RS e-tron GT est incontestablement le modèle phare qui n’a rien à envier aux autres super sportives de l’entreprise bavaroise. Avec des chiffres ahurissants, comme l’équivalent électrique de 646 chevaux, Audi s’affaire également à ne pas laisser de côté les amateurs de dynamisme ultime. 

À lire également  Elizabeth Huberdeau : Tout savoir sur l’ex-femme de John Cena

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *